Vous êtes ici : Accueil > ETRE AGRICULTEUR > Je diversifie mon activité à la ferme > Créer une activité agri-touristique > Héberger du public à la ferme

Héberger du public à la ferme

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Proposer une solution d’hébergement à la ferme, c’est développer une offre touristique sur son exploitation et répondre à une demande grandissante de vacanciers à la recherche d’un cadre naturel et reposant, à partager en famille ou entre amis.

En développant une offre d’hébergement à la ferme et en intégrant le réseau "Bienvenue à la ferme", vous donnez la possibilité aux visiteurs de planter leur tente sur une aire de camping aménagée à la ferme, de séjourner pour une nuit ou une semaine dans une chambre d’hôtes ou bien encore de passer leurs vacances dans un gîte rural, tout en découvrant votre métier, la région et ses spécialités gastronomiques et touristiques.

Les types d’hébergements touristiques à la ferme

Gîte ou chambre d’hôtes

Chambres d'hôtes : aménagées dans votre maison d’habitation, les chambres doivent donner accès à une salle d’eau et à un wc. Cette activité, limitée à 5 chambres pour une capacité maximale de 15 personnes, vous permettra d’accueillir des touristes pour une ou plusieurs nuits, avec la fourniture du petit-déjeuner et du linge de maison. En complément, la table d'hôtes (repas du soir à la table familiale) peut être proposée.

Gîtes ou meublés de tourisme : à louer pour un séjour à la semaine ou au week-end.

Les gîtes de groupe sont équipés d'une cuisine, d'un ou plusieurs sanitaires, d'un grand séjour de plusieurs chambres et parfois même de salles de réunions. C'est la formule idéale pour organiser des fêtes familiales, classes vertes ou séminaires.

Les gîtes d’enfant ou vacances d’enfants à la ferme : pour un séjour d’une ou deux semaines ou pour un week-end, vous pouvez accueillir à la ferme des enfants à partir de 4 ans sans leurs parents pour découvrir la vie à la ferme. Selon la capacité d’accueil, il existe des normes d’encadrement et d’équipements à respecter.

Le camping à la ferme

Avec le camping à la ferme, vous pouvez proposer la location d'emplacements en plein air afin d'implanter une tente ou une caravane. Sur une parcelle agricole, deux formes de camping peuvent être développées :

  • Le camping déclaré peut accueillir jusqu’à 20 campeurs sur 6 emplacements maximum. Il ne nécessite qu’une déclaration en mairie.
  • L’aire naturelle de camping est limitée à 30 emplacements et nécessite une demande de permis d’aménager à déposer en préfecture.

Soyez vigilants aux règles d’urbanisme (notamment pour les sanitaires), même pour les campings déclarés. 

Quant aux terrains de camping permanents et parcs résidentiels de loisirs, ils ne peuvent être autorisés que sur des parcelles en zone dites "Loisirs", délimitées dans les documents d'urbanisme (carte communale, plan d'occupation des sols, plan local d'urbanisme mis en place par les communes). 

Les hébergements insolites et confortables

De nombreux vacanciers souhaitent davantage de confort. Ils affectionnent tout particulièrement les chalets, mobil-homes, cabanes dans les arbres, yourtes, roulottes, etc. dans lesquels un vrai lit est proposé. Toutes ces formules d'accueil trouvent idéalement leur place à la ferme, mais attention toutefois à la réglementation.

D’un point de vue juridique, on distingue 4 types de structures :

  • Les tentes,
  • Les caravanes,
  • Les RML (Résidences mobiles de loisirs),
  • Les HLL (Habitations légères de loisirs).

Ces 4 catégories sont autorisées dans les terrains de camping permanents (ou dans les parcs résidentiels de loisirs, si aucun emplacement nu pour tente et caravane est prévu), mais pas forcément sur les campings déclarés ou les aires naturelles de camping.

Yourte, tipi et bungalow en toile

 Assimilé àPossibilité d'installation dans un camping déclaréPossibilité d'installation dans une aire naturelle
Non équipéTentesouioui
Avec équipement raccordé (bloc cuisine, sanitaire, etc.)Habitations légères de loisirsnonnon

 

Roulottes et mobil-home

 Assimilé àPossibilité d'installation dans un camping déclaréPossibilité d'installation dans une aire naturelle
Restant sur roues et donc déplaçable en permanenceCaravaneouioui
Déplaçable par traction mais ne pouvant circuler du fait du code de la routeRésidence mobile de loisirsnonoui
Démontable, transportable mais non tractableHabitations légères de loisirsnonnon

 

Cabanes et chalets

Ces hébergements sont considérés comme des HLL (Habitations légères de loisirs). Les cabanes dans les arbres, même si elles n'ont pas d'emprise au sol, sont classées dans cette catégorie.

Les équipements éligibles au régime juridique des HLL et RML sont autorisés :

  • Sur les Parcs résidentiels de loisirs
  • Sur les campings régulièrement créés (à l’exception des campings déclarés et des aires naturelles de camping).

Hors des terrains classés, ils sont soumis au droit commun des constructions, c'est-à-dire à une déclaration préalable si leur superficie est comprise entre 2 et 20 m² de plancher, ou au dépôt d’un permis de construire si l’emprise au sol est supérieure à 20 m².

L’accueil de camping-cars

Plus calme et plus accueillante, la ferme offre aux camping-caristes une solution alternative aux parkings en bord de route et aux parkings municipaux parfois très fréquentés tout en leur assurant un environnement sécurisé.

Si l'aire de stationnement est facile à mettre en place, la question de l'aménagement d'une aire de services (vidange des eaux grises et des eaux noires, ravitaillement en eau potable et recharge des batteries électriques) peut se poser.

De nombreuses communes se sont équipées de telles structures. S'il en existe près de chez vous, il sera peut-être plus judicieux de ne proposer qu'une aire de stationnement et de diriger vos clients vers l'aire de services la plus proche.

D’un point de vue juridique, d’après le code de l’urbanisme, les aménagements accueillant jusqu’à 6 camping-cars sont soumis à une simple déclaration en mairie. Au-delà de 6 emplacements, une autorisation d’aménager et un classement préfectoral sont nécessaires. Chaque emplacement doit mesurer entre 30 et 40 m² (4,5 m x 8 m dans l’idéal).

> Pensez aux services complémentaires !

Proposer des services en rapport avec votre offre d’hébergement à la ferme peut vous permettre de vous démarquer et d’attirer un autre public à la recherche de services sur mesures.

Une halte équestre

Les cavaliers qui organisent des balades ou randonnées recherchent un hébergement confortable pour eux et sécurisant pour leurs chevaux. Celui-ci doit comprendre :

  • un paddock avec une clôture en bon état et sans danger,
  • un abri naturel ou artificiel,
  • un abreuvoir,
  • un box d’appoint si un cheval doit être isolé.

Un accueil pour vélos

L’accueil de randonneurs à vélos peut aussi être un plus pour votre hébergement. La marque "Accueil vélo" garantie des services dans les hébergements situés à moins de 5 km d’un itinéraire véloroutes et/ou de voies vertes.

10 bonnes raisons d'intégrer le réseau Bienvenue à la Ferme

  1. Diversifier vos activités et vos sources de revenus
  2. Intégrer la 1ère marque nationale de vente directe et d'accueil à la ferme
  3. Afficher une marque reconnue par 42% des consommateurs (soit 3 millions de Français)
  4. Faire partie du réseau le plus important d'agriculteurs en accueil et vente direct (8.000 en France, près de 200 en Dordogne)
  5. Gagner la confiance des consommateurs avec des valeurs qui répondent à leur attentes : authenticité, savoir-faire, qualité, transparence, proximité et échanges
  6. Augmenter votre visibilité grâce à nos différents services : site internet (+ de 400 000 visites chaque moi), outils et supports de communication (brochure diffusée à 40.000 exemplaires), accès des événementiels...
  7. Échanger et rester informé : alertes d'opportunités commerciales, veille réglementaire..
  8. Accéder à des formations 
  9. Profiter de la force du collectif et de remises commerciales chez nos partenaires
  10. Bénéficier du suivi et de l'appui d'un conseiller 

Notre offre de services

Développer la restauration à la ferme

Valoriser vos productions en développant une activité de restauration sur votre ferme.

En savoir +

Développer les loisirs à la ferme

Pour développer une activité professionnelle parallèle à votre métier, vous pouvez proposer des loisirs à la ferme.

En savoir +

Communiquer pour attirer la clientèle

Mettre en oeuvre une stratégie de communication est indispensable pour vous faire connaître.

En savoir +

CONTACT

05 53 35 88 90

Pôle Promotion-Tourisme

Horaires ouverture 
Du lundi au vendredi
9h-12h / 13h30-17h

Chambre d'agriculture de Dordogne

295 Boulevard des Saveurs
Cré@Vallée Nord
24660 COULOUNIEIX-CHAMIERS

CONTACTEZ-NOUS

RENDEZ-NOUS VISITE

Chiffres clés

La marque Bienvenue à la ferme en Dordogne* c'est :

  • 186 agriculteurs adhérents 
  • 123 boutiques à la ferme
  • 7 traiteurs
  • 23 fermes-auberges
  • 12 fermes équestres
  • 9 fermes de découvertes et pédagogiques 
  • 113 hébergements à la ferme (Chambres d'hôtes, gîtes ruraux, campings et aires d'accueil pour camping cars)

* Données 2017

Les atouts du réseau BAF

Le réseau national "Bienvenue à la ferme" est fondé sur une relation d’échange et de partage et bénéficie d'une excellente notoriété auprès des consommateurs.

En intégrant le réseau, vous bénéficiez de l'image de marque du réseau et des outils qui sont déployés pour améliorer votre attractivité auprès des touristes !

Vidéo

Bienvenue à la ferme : Mangez et vivez fermier !

> Présentation de la marque Bienvenue à la ferme (une marque du réseau des Chambres d'agriculture).

Restez connecté

La marque Bienvenue à la ferme Dordogne-Périgord est présente sur Facebook

Connectez-vous pour + d'infos, de vidéos et de photos !

@Bienvenue à la ferme Dordogne-Périgord

Formations

La formation est un véritable outil d'aide à la décision pour votre exploitation !

Pensez à consulter notre offre !

Toutes nos formations