Les couverts végétaux et couverts associés

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Des intérêts agronomiques et environnementaux indéniables

L'implantation de couverts végétaux ne permet pas d’augmenter directement ses rendements comme avec l'introduction d’un engrais minéral. C'est un investissement à plus long terme pour le maintien et l’amélioration de la fertilité d’un sol.

Les atouts des couverts végétaux 

  • Apport et fixation d'azote pour développer la fertilité des sols ;
  • Réduction de l'érosion et diminution des ruissellements ;
  • Restructuration des sols par les racines des couverts ;
  • Limitation des mauvaises herbes ;
  • Support propice au développement de la biodiversité. 

En obtenant une couverture quasi permanente du sol, ils réduisent fortement les risques de lessivages hivernaux en nitrate. Ils piègent l’azote libéré lors du pic de minéralisation automnal, d’où l’appellation de Cultures Intermédiaires Pièges à Nitrates (CIPAN). La réduction des lessivages de nitrate est bien réelle mais varie fortement selon les conditions et le développement du couvert (de 20 à 90% de nitrates lessivés en moins). Les transferts de nitrates par lessivage ou de phosphore dépendent également des précipitations annuelles et du type de sol.

Cet azote capté par la culture intermédiaire va donc pouvoir être en partie réutilisé par les cultures suivantes, effet accentué si le couvert contient une légumineuse pouvant fixer l’azote de l’air. L’effet positif sur le bilan azoté de la culture suivante reste cependant très lié au développement du couvert. Dans la plupart des cas, l’implantation d’une culture intermédiaire n’a pas d’impact tangible sur le rendement de la culture suivante.

Les couverts permettent également d’introduire de la biomasse dans le système ce qui favorise une augmentation progressive de la matière organique et de l’activité biologique d’un sol.

Ils constituent également une protection efficace contre le ruissellement et l’érosion grâce à un effet de protection de surface du sol et favorisent également l’infiltration.

Le développement d’adventices de l’interculture est aussi fortement limité, réduisant ainsi le potentiel de salissement lors de la culture suivante.

Les spécificités des couverts associés

Associer un couvert à une culture permet d'optimiser l'alimentation azotée, de réduire la pression des adventices et par conséquent l'usage d'herbicides.

Nos conseils d'espèces pour les couverts

En fonction de l'utilisation des couverts, il convient d'adapter les mélanges :

  • Pour une valorisation fourragère, il est préférable d'envisager un mélange colza, seigle, pois, vesce, millet ;
  • En l'absence de valorisation fourragère, et en vue d'une destruction sans phytosanitaires, il peut être plutôt utilisé un mélange radis chinois, avoine strigosa, féverole de printemps, vesce, tournesol. Ces dernières sont des espèces gélives, détruites à partir de - 5°C.

Toutes nos publications en agronomie

Notre offre de services

Conseil Agro Sol

Vous voulez connaître la fertilité agronomique de vos sols ou remédier à un problème ? Faites un diagnostic.

En savoir +

Conseil Agro Ferti

Vous souhaitez vous mettre en conformité et améliorer la fertilisation de vos sols ? Faites-vous accompagner.

En savoir +

Plan d'épandage

Identifiez les surfaces épandables de votre exploitation et optimiser la gestion de vos effluents d'élevage.

En savoir +

CONTACT

05 53 45 19 00

Horaires ouverture 
Du lundi au vendredi 
9h-12h / 13h30-17h

Chambre d'agriculture de Dordogne

295 Boulevard des Saveurs
Cré@Vallée Nord
24660 COULOUNIEIX-CHAMIERS

 CONTACTEZ-NOUS

RENDEZ-NOUS VISITE

Formations

La formation est un véritable outil d'aide à la décision pour votre exploitation !

Pensez à consulter notre offre !

Toutes nos formations

Le saviez-vous ?

Des associations d'agriculteurs près de chez vous 

La Chambre d’agriculture de Dordogne a délégué l’animation des territoires à des associations appelées CrDA, association Création de Dynamique Agricole constituées d'exploitants basés sur un même secteur géographique.

Etre agriculteur

Le métier d’agriculteur est complexe et nécessite une remise en question permanente. Cette complexité est souvent amplifiée par les contraintes administratives qui restent incontournables.

La Chambre d’agriculture de Dordogne est là pour vous accompagner que ce soit dans une démarche de réflexion, d’innovation ou de développement de votre entreprise. Elle est votre outil et reste à votre service.

J'ai une exploitation agricole en Dordogne(pdf 20 pages)

Restez connecté

La Chambre d'agriculture de Dordogne est présente sur les réseaux sociaux !

Connectez-vous pour plus d'infos, de vidéos et de photos !

Soyez informé en temps réel : des rendez-vous agricoles en Dordogne, des nouveautés réglementaires...Accédez à des vidéos thématiques sur l'agronomie, l'élevage...