L'activité agricole en Dordogne

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Le Périgord : un territoire rural par excellence

Le département de la Dordogne est un territoire rural par excellence. Il offre un environnement naturel de qualité, propice à la compétitivité des entreprises agricoles.

La Dordogne : premier département français en matière de tourisme à la ferme et de vente directe !

20 % des exploitations du département de la Dordogne proposent une offre de tourisme à la ferme et de vente directe.

L'élevage, les grandes cultures et la viticulture représentent les productions les plus importantes en effectifs et en chiffre d’affaires. Plus de 20 productions sont représentées, dont certaines filières sont des fleurons de la gastronomie française (foie gras, truffes, cèpes, vins).

Quant à la forêt, elle occupe près de 50 % de la superficie du département (400 000 ha) et place la Dordogne au 3e rang national, avec un chiffre d'affaires complémentaire de 306 millions d'euros.

50 % de la production agricole départementale est placée sous signe officiel de qualité (AOC, IGP, ...).

Quels sont les enjeux agricoles pour la Dordogne ?

> Accompagner la compétitivité des entreprises

Par la recherche et l'innovation, la Chambre d’agriculture de Dordogne permet aux exploitations de sécuriser leur système de production en les rendant plus autonomes, notamment sur l'alimentation animale ou l'énergie.

> Développer la compétitivité technique et économique des filières et des productions

La Chambre d'agriculture de Dordogne, en fédérant les organisations professionnelles agricoles, accompagne des initiatives innovantes sur l'économie de proximité et encourage la structuration des filières longues autour des signes officiels de qualité.

> Préserver nos territoires et l'environnement

Optimiser et préserver la ressource en eau est au centre des préoccupations agricoles. C'est un enjeu majeur pour sécuriser les productions. La gestion quantitative et qualitative de l'eau est un défi partagé.

Préserver le potentiel foncier pour maintenir l'activité agricole est un enjeu majeur pour assurer le renouvellement des générations.

> Plaider pour un cadre réglementaire simple et adapté

Il faut poursuivre l'effort de simplification des démarches administratives pour faciliter la gestion des entreprises agricoles. Le cadre réglementaire, au service de la collectivité et des citoyens, doit aussi permettre le maintien de la compétitivité des fermes de Dordogne.

> Prendre soin des terres du Périgord

Les professionnels agricoles ont conscience de la richesse du Périgord. C'est pourquoi ils s'organisent pour contribuer à la préservation du milieu naturel, leur premier outil de travail. Cet environnement est préservé grâce à la somme de volontés individuelles et des actions collectives.

La qualité et la disponibilité de l'eau fait l'objet de mesures très suivies par la profession agricole, aussi bien à l'échelle de la parcelle qu'à l'échelle du bassin versant Adour-Garonne.

La Chambre d'agriculture de Dordogne travaille sur la gestion individuelle et collective ainsi qu'à la constitution de stockages pour adapter les prélèvements aux ressources.

> Concilier activité agricole et urbanisme croissant sans nuire au cadre de vie

La Chambre d'agriculture de Dordogne anime un réseau de commissions cantonales où la profession agricole donne un avis sur le devenir du foncier.

Des conseillers spécialisés travaillent sur la préservation des paysages et l'intégration des bâtiments agricoles. De plus, la forêt est morcelée en propriétés privées, ce qui nécessite une gestion régulière et structurée pour garantir une meilleure valorisation.

L'agriculture souhaite devenir exemplaire dans la gestion de ses déchets, pas seulement dans le cadre des cahiers des charges des filières de qualité, mais aussi sur le terrain avec l'organisation de ces collectes d'envergure.

Dans les débats sur l'énergie, la place de l'agriculteur ne se réduit pas à la production d'agro-carburants. La production de matières énergétiques s'offre à lui pour diversifier son activité. Il peut aussi envisager la production d'énergies renouvelables.

A la fois citoyen et chef d'entreprise, l'agriculteur recherche des solutions pour réduire sa consommation d'énergie et participe à la préservation du milieu naturel.

Notre offre de services

Gérer son entreprise au quotidien

Etre accompagné pour sa déclaration PAC, gérer ses productions, se former, embaucher un apprenti ou encore développer un nouveau projet. Faites-vous accompagner !

En savoir +

Développer l'agriculture sur son territoire 

En tant qu'élu d'une collectivité, soutenez les entreprises agricoles de votre territoire. La Chambre d'agriculture vous aide à la réalisation des diagnostics agricoles.

En savoir +

CONTACT

05 53 35 88 88

Horaires ouverture
Du lundi au vendredi
9h-12h / 13h30-17h

Chambre d'agriculture de Dordogne

295 Boulevard des Saveurs
Cré@Vallée Nord
24660 COULOUNIEIX-CHAMIERS

CONTACTEZ-NOUS

RENDEZ-NOUS VISITE

Chiffres clés

L'agriculture en Dordogne c'est :

  • Un chiffre d'affaire de 727 millions d'€
  • 8 700 exploitations dont 4 200 moyennes et grandes exploitations, avec une PBS (Production brute standard) supérieure à 25 000 €
  • Plus d’1 actif sur 4 travaille dans l'agriculture ou l'agroalimentaire
  • 150 personnes s'installent en agriculture chaque année
  • Une taille moyenne des exploitations agricoles de 63 ha de surface agricole
  • Hors forêt, la SAU (Surface agricole utile) du département est de 353 100 ha, dont la moitié est toujours en herbe
  • 15 % de la SAU est dédiée à la production de fourrage, de céréales et de fruits et légumes
  • 30 % des chefs d’exploitation sont des femmes
  • 23 % des chefs d’exploitation sont pluriactifs, c’est-à-dire ont une activité parallèle ou complémentaire à leur exploitation

 Source recensement agricole 2010 AGRESTE - Chambre d'agriculture Dordogne