Vous êtes ici : Accueil > ETRE AGRICULTEUR > Je gère une situation difficile > Surmonter une crise agricole > Épisodes de gel

Épisodes de gel

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Les mesures d'accompagnement suite aux épisodes de gel d'avril 2017

Après des vendanges difficiles et une récolte fortement déficitaire, la campagne 2018 va démarrer dans un contexte économique complexe. Il s’agit d’une crise touchant l’ensemble du territoire. 

Les 2/3 des surfaces en production ont été impactées par le gel d’avril 2017. La perte de récolte est évaluée à 50 % pour l’ensemble de la filière.

Un ensemble de mesures d’accompagnement a été mis en place au plan national et au niveau local par l’IVBD, l'Interprofession des Vins de Bergerac et Duras, en étroit partenariat avec la FVBD, la Fédération des Vins de Bergerac et Duras et la Chambre d'agriculture de Dordogne.

Suite aux épisodes de gel d'avril 2017, un plan d’actions spécifique au territoire de Bergerac et Duras a été déployé. Baptisé PasSAGe (Plan d'action suite au gel), son objectif est d'accompagner un maximum d’opérateurs et de proposer des actions structurantes à moyen et long terme.

PasSAGe, un plan d'actions en 4 axes

L’ensemble des mesures établies au plan national est accompagné d’un plan d’actions (PAsSAGe) soutenu par les acteurs du territoire et de la filière.

Ce plan a été conçu pour permettre aux exploitants de bénéficier d’un accompagnement et d’une expertise ne pénalisant pas leur trésorerie. Il permet de poursuivre les objectifs fixés pour 2025, redonner de l’attractivité et de la rentabilité à la filière viti-vinicole, tout en répondant au contexte spécifique actuel.

Quatre structures interviennent, apportant 7 conseillers sur le terrain. Une coordinatrice aura la charge de mener à bien et développer ce plan qui se décline en 4 axes :

Les diagnostics conseil

L'objectif des diagnostics conseil est de faire bénéficier une centaine d’exploitations d’une expertise extérieure afin de :

  • Définir les perspectives et objectifs à long et moyen terme de l’exploitation ;
  • Mettre en place un plan d’actions viables partagées par l’exploitant et ses partenaires (cabinet comptable, banques…).

Contenu de l'expertise

1. Une rencontre est organisée avec le chef d’exploitation, le coordinateur, le conseiller d’entreprise, l’expert-comptable ou centre de gestion. Il s’agit d’avoir un état des lieux de la situation économique de l’entreprise ;

2. Une mise à plat du fonctionnement de l’exploitation au niveau :

Cette mise à plat donnera lieu à l’élaboration du projet en interne présenté à l’exploitant pour validation ou adaptation. Ainsi il aura un plan d’actions viables, argumentées et rapidement applicables qu’il pourra présenter à ses partenaires financiers si besoin.

3. Un point d’étape sera réalisé par le coordinateur dans les 6 mois suivant la validation du plan. Des rectifications pourront être faites. Une visite de bilan est également prévue dans les 12 mois.

Coût global (6 jours) : 2400 € subventionnés à 90% soit 240 € HT/exploitation.

La transition numérique

La WAB, Société Coopérative d’Intérêt Collectif (SCIC) - Capital mixte public et privé en partenariat avec le Crédit Agricole et l’IVBD propose des audits numériques gratuits.

Les outils numériques actuels permettent de développer l’identité et l’image de chaque exploitation. Ils ouvrent également de nouvelles voies de commercialisation.

Le développement du numérique sur le territoire peut être un véritable tremplin pour la filière. En 2014, le e-commerce du vin représentait 10% de parts de marché en France avec un taux de croissance fixé à 32 % (Etude Kedge Business School ; Bordeaux ; 2015).

Objectif 

  • Faire un état des lieux des outils numériques existants;
  • Définir pour chaque exploitation les besoins et les enjeux liés au numérique.

A la suite de ces audits des formations vont être proposées. Elles s’adresseront aux salariés, aux exploitants salariés, aux exploitants et également aux conjoints collaborateurs. Plusieurs formules de formations seront possibles (collectives ou individuelles) ainsi que plusieurs thématiques de formations :

  • Créer et gérer une page Facebook entreprise ;
  • Créer et administrer son site avec wordPress ;
  • Elaborer sa stratégie de marketing digital ;
  • Mettre en place une campagne de e-mailing ;
  • Piloter la création ou la refonte d’un site web.

L'export

Cette aide « Accompagnement Export » est mise en place dans le but de ne pas remettre en cause, dans ce contexte de difficulté économique grave des entreprises viticoles, les stratégies et investissements individuels des opérateurs sur les marchés export. 

Le développement des débouchés sur les marchés export est en effet une démarche longue qui demande des investissements importants et réguliers. 

Cette aide vient cofinancer à hauteur de 50 % la participation des entreprises aux salons professionnels export et aux concours internationaux porteurs.

Elle est plafonnée à 2 000 € par entreprise sur la campagne 2017-2018.

> Les événements éligibles à cette aide 

Des aides et garanties d’Etat à l’exportation sont également disponibles :

  • La Chambre des commerces et de l’industrie (CCI France) a mis en place un portail d’aides à l’international > http://www.cci/web/international ;
  • Export Business France est possible avec Bpifrance (prise en charges des premières dépenses de prospection, assurance forfaitaire des pertes subies en cas d’échec commercial) > www.bpifrance.fr ;
  • Une Labellisation par le Label France de Business France (ex Ubi France) permet d’intégrer un réseau de promotion international des vins français : www.businessfrance.fr ;
  • Une expertise, des assurances et la caution de vos contrats à l’export par la Coface sont également possible : www.coface.fr.

La mise aux normes d’accessibilité et de sécurité de la route des vins

La loi du 11 février 2005 stipule que les établissements recevant du public (ERP) doivent être aux normes de sécurité et d’accueil pour les personnes souffrant de handicaps (moteur, visuel, auditif, psychique ou cognitif) et/ou à mobilité réduite.

Les points concernés pour notre filière sont les caveaux, points de vente, sanitaires, parking et parcours (cheminement extérieur).

Le délai accordé pour la mise aux normes des établissements arrive à échéance en septembre 2018.

Objectif : réaliser un diagnostic de la situation existante pour chaque exploitation

Ce diagnostic donnera lieux à un compte rendu :

  • Décrivant les axes d’amélioration en matière de sécurité et d’accessibilité ;
  • Etablissant les préconisations par ordre de priorité pour la sécurité et l’accessibilité du lieu prenant en compte la mise aux normes des ERP ;
  • Présentant des propositions d’amélioration (plans, chiffrage…) ;
  • Proposant un calendrier de réalisation des travaux.

Les demandes d’autorisation de construire, d’aménager ou de modifier un ERP seront préparés par le chargé de mission. 

A moyen terme la labellisation « Tourisme et handicap » pourra être demandée. 

Les dérogations possibles

  • Impossibilité technique ;
  • Travaux trop élevés par rapport au chiffre d’affaire de l’exploitation ;
  • Bâtiment classé en monument historique.

Les sanctions

  • De 1500 € à 45 000 € selon le type d’infraction ;
  • 5 à 20 % du montant des travaux à réaliser peuvent être demandés en cas d’absence de travaux ou de retard importants.

Une aide à l’innovation en œnotourisme pour la Route des Vins Bergerac Duras

L’Interprofession des Vins de Bergerac et Duras a décidé d’attribuer annuellement une aide à l’innovation oenotouristique pour les deux meilleurs projets présentés. Les candidats doivent être adhérents de la Route des vins.

Cette aide viendra cofinancer à hauteur de 50 % les deux projets oenotouristiques les plus innovants. Un plafond d’aide est fixé à 2 000 € maximum par dossier.

La réalisation d’une vidéo de 30 à 60 secondes, mettant en valeur le projet, sera également offerte aux 2 entreprises sélectionnées.

Notre offre de services

Les aides en production végétale

Le point sur les aides en production végétale et les filières éligibles.

En savoir +

Nos conseils par filières végétales

Vous gérez des productions végétales en Dordogne ? Bénéficiez d'un accompagnement personnalisé.

En savoir +

Notre accompagnement en arboriculture fruitière

Vous êtes agriculteur et/ou arboriculteur ou vous avez un projet de plantation. Notre accompagnement.

En savoir +

CONTACT

05 53 45 19 00

Horaires ouverture 
Du lundi au vendredi 
9h-12h / 13h30-17h

Chambre d'agriculture de Dordogne

295 Boulevard des Saveurs
Cré@Vallée Nord
24660 COULOUNIEIX-CHAMIERS

 CONTACTEZ-NOUS

RENDEZ-NOUS VISITE

Le saviez-vous ?

Des associations d'agriculteurs près de chez vous 

La Chambre d’agriculture de Dordogne a délégué l’animation des territoires à des associations appelées CrDA, association Création de Dynamique Agricole constituées d'exploitants basés sur un même secteur géographique.

Etre agriculteur

Le métier d’agriculteur est complexe et nécessite une remise en question permanente. Cette complexité est souvent amplifiée par les contraintes administratives qui restent incontournables.

La Chambre d’agriculture de Dordogne est là pour vous accompagner que ce soit dans une démarche de réflexion, d’innovation ou de développement de votre entreprise. Elle est votre outil et reste à votre service.

J'ai une exploitation agricole en Dordogne(pdf 20 pages)

Restez connecté

La Chambre d'agriculture de Dordogne est présente sur les réseaux sociaux !

Connectez-vous pour plus d'infos, de vidéos et de photos !

Soyez informé en temps réel : des rendez-vous agricoles en Dordogne, des nouveautés réglementaires...Accédez à des vidéos thématiques sur l'agronomie, l'élevage...